Pourquoi jeûner ?

Pourquoi jeûner

Depuis quelques années nous revenons de plus en plus à des méthodes naturelles utilisées depuis des siècles. C’est le cas du jeûne. Pourtant avec la chimie, la science, les découvertes d’aujourd’hui, nous avons beaucoup plus de savoir. Nous savons mieux nous soigner, notre espérance de vie est plus longue, les technologies ont évoluées. Alors pourquoi ce regain d’intérêt ?

Nous avons évolués, et pourtant. Dans une société où l’on veut toujours plus toujours plus vite, le marché s’est adapté à nos attentes en proposant toujours « mieux » et toujours plus transformé. Le business a fini par prendre le dessus de notre intérêt personnel allant parfois même contre notre bonne santé.

Manger son temps et son énergie

Depuis l’arrivée des temps modernes, la dépendance de notre société actuelle a finit par dominer notre instinct naturel. D’un besoin découle une attente et ça l’industrie l’a bien compris. Mais sommes nous arrivés à la limite de ce qui est transformable ? Aujourd’hui en accumulant que du transformé (nourriture, produits d’hygiène…) qui finit par nous éloigner du naturel, nous accumulons de nombreux problèmes. En très peu d’années, nous avons vu notre société changer à une vitesse comme l’histoire ne l’avait encore jamais connu. Si il nous a fallut des siècles pour évoluer par le passé, il est clair qu’aujourd’hui nous nous sommes laissés dépasser et n’avons pas eu le temps de nous adapter à un mode de vie qui depuis nos parents et nos grands parents a bien changé.
Il vous est peut-être déjà arrivé de vous sentir déconnecté du monde. Aujourd’hui nous avons autant le nez dans nos smartphones que dans nos assiettes. Un choix incalculable de produits s’offre à nous dans tous les rayons. Nous sommes aspergés de publicités, d’envies, de besoin. La nourriture est devenue un réconfort. Comme une béquille pour ne plus penser à ce qui nous affecte. Comme une sorte de drogue. Nous ne nous en rendons pas compte mais nous perdons les vraies saveurs, l’odorat, la sensation de satiété. Nous finissons par ne plus ressentir notre stress, pratiquer les insomnies, avoir un corps affaibli et tomber malade plus vite. Et ce n’est pas seulement car nous avons inventé l’alimentation rapide ou la nourriture en micro-onde.

Selon les naturopathes, la digestion représenterai 40% de l’énergie vitale. Lorsqu’on cherche à gagner de l’énergie, on a tendance à se dire qu’il faut manger pour reprendre des forces. Ainsi, même si on tend à une très bonne alimentation, nous perdons des moments essentiels pour permettre au corps de se reposer et le laisser utiliser ses 40% d’énergie à autre chose que digérer sans cesse. En sommes, le jeûne représente un gain de temps précieux qui permet de s’ouvrir à plein de projets plutôt que de faire la cuisine ou manger. Mais jeûner c’est aussi dépenser son énergie dans autre chose comme dans la régénération de son corps pour un meilleur avenir en bonne santé. C’est ce qu’on appelle l’autophagie.

Vivre plus longtemps en bonne santé

Il ne s’agit pas d’une recette miracle pour vivre plus longtemps. Il s’agit de vivre en meilleure santé toute une vie. Depuis quelques années nous tendons à un avenir plus long. Oui mais à quel prix ? Faut il vraiment partir du fait que vers les 50 ans nous aurons tous notre chance de contracter une grave maladie ?

Prenez votre corps comme une immense déchèterie. Il nettoie sans cesse. Tout comme nous sortons les poubelles, tout ce qui sort du corps comme les petits boutons, la transpiration ou encore les scelles et l’urine sert à vider nos propres déchets. Toute la mission du corps est de nous détoxifier sans relâche. Voulant bien faire, nous l’aidons parfois à tord avec des détoxs, des cures, des régimes alimentaires. Pourtant la nature est souvent bien faite et notre corps sait totalement se gérer lui-même. L’aider peut provoquer un stress qui peut carrément avoir les effets inverses de ce que l’on attendait. C’est pour cela que bien souvent on pourrait plutôt l’aider… à ne rien faire !

Notre société va à toute vitesse. Nous nous levons tôt, nous allons travailler, nous mangeons sans prendre le temps de mâcher. Plus ça va et plus les journées sont trop courtes pour faire tout ce que l’on voudrait faire. Et bien souvent, ce qui arrive c’est qu’on tombe malade au moment des vacances. Pourquoi ? Car nous relâchons les vannes ! Ce qu’on a vu, c’est que le corps essaye de garder sans cesse un équilibre. Si il sent une trop grande fatigue il va tout faire pour ne pas nous brusquer. Il va emmagasiner les toxines (ce qui vient de l’intérieur) ainsi que tout ce qui est toxique (qui vient de l’extérieur) et les accumuler quelque part dans le corps. Par exemple si vous mangez quelque chose d’un peu trop lourd et qu’il ne vous manifeste aucune réaction, c’est surement que vous êtes trop fatigué pour tout ressortir. Résultat c’est lorsque vous vous détendez que le corps en profite pour faire le grand nettoyage qu’il n’avait pas pu faire. Notez que ce sont ces accumulations qui peuvent finir par créer des maladies graves dans le temps.

Alors, on s’accorde une petite pause ? Une pause c’est ça l’autophagie. Nous la pratiquons en dormant mais plusieurs études ont confirmé que nous pouvons également l’activer pendant la journée grâce aux jeûnes, intermittents ou plus longs. En supprimant la digestion, le corps va donc s’affairer à d’autres choses, les cellules vont s’auto-nettoyer et recycler leurs déchets. En quelques sortes le jeûne aidera à rajeunir les cellules, donc vous rajeunirez aussi. Plus vous laisserez de l’énergie à vos cellules, à vos organes, à votre peau, pour leur permettre de se régénérer et plus vous serez en meilleure santé contre les petites maladies mais aussi les plus graves. L’autophagie a un rôle oncosupresseur, c’est à dire que votre corps est capable de supprimer une tumeur ! Fini de dire qu’il faut bien mourir de quelque chose, mieux vaut vivre plein de choses le plus longtemps possible.

Attention toutefois, la pratique du jeûne n’est pas quelque chose d’anodin. J’aurai l’occasion de revenir dessus dans d’autres articles.

Le corps et le stress

La communication entre notre esprit et notre corps est toujours compliqué. Si vous croyez que c’est vous qui contrôlez tout, vous vous trompez. En vérité c’est notre corps qui domine. C’est lui qui dirige nos émotions. Vous êtes-vous déjà senti de mauvaise humeur ? C’est que vous êtes probablement fatigué. Après une sieste par exemple, ou une bonne nuit de sommeil cet état se dissipe. Lorsqu’on est malade, nous sommes obligé de revoir notre alimentation et de se reposer car c’est le corps qui l’exige.

Mais si il est difficile de faire comprendre nos envies à notre corps, il est tout autant difficile pour lui de vous dire de ne pas manger ce gros gâteau au chocolat car il aurait du mal à le digérer. D’où l’expression « si j’avais su ! ». Chaque action que l’on fait sans que notre corps l’ai anticipé peut le bouleverser. Le forcer à faire quelque chose dont il n’a pas l’habitude engendre un stress. Passer d’une vie faite de plats industriels, fast-food et desserts les plus sucrés et le lendemain à une alimentation saine avec de super-aliments, beaucoup de fibres et de légumes serait une incompréhension pour le corps. Il vaut mieux procéder par étape, aller à son rythme petit à petit pour changer ses habitudes. Dans un monde où l’on cesse de vouloir des résultats visibles très vite, opter pour le naturel vous demandera plus de patience. C’est pour ça qu’il est souvent laissé de côté et qu’il est plus simple de se laisser influencer par la prise de médicaments. Hors chaque médicament à sa limite. Il ne faut pas en abuser.

Nous l’avons vu, le corps peut vite être stressé. Hors le stress épuise votre corps. Si le corps est stressé vous ne pouvez pas pratiquer l’autophagie correctement, il va réagir d’une mauvaise manière ou d’une autre. Et puisqu’il est impossible d’avoir une conversation normale avec ce dernier, autant ne pas le brusquer.  C’est pour cela qu’on vous conseille de bien se renseigner avant de vouloir tenter les jeûnes. Chacun doit tenir compte de son mode de vie personnel, de son passé alimentaire ou de ses faiblesses. De même qu’il existe plusieurs types de jeûnes, on peut adopter plusieurs routines. A nous de nous écouter et surtout écouter son corps (introspection) car c’est lui qui mène la barque.

Le naturel demande du temps. Mais ces résultats sont incroyables sur le long terme. Le jeûne rajeuni nos cellules par autophagie et si vous décidez d’entamer une nouvelle vie en ayant compris que vous avez ce super pouvoir, tout le monde va venir vous demander votre produit miracle. Ne voyez pas là une vie où il ne faut plus jamais s’amuser ou culpabiliser de faire des écarts. Changer de mode de vie ne veut pas dire se priver de tout. Il s’agit de comprendre que tout nous est donné pour vivre longtemps en bonne santé et sans aucune chirurgie esthétique. Votre métabolisme en redemandera !

CbT
Autodidacte et sympa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password